la plume et l'écran

12 mars 2008

Croquis d'espace

alors... humm comment dire....; j'ai eu quelque petits soucis au moment du scan de mes croquis nottement du au fait que j'ai casiment tout fait au crayon bleu (couleur inactinique) et qu'il était impossible d'obtenir un fond blanc uniforme sans bouffer mon trait. A force de chercher les réglages les plus correcte, je me suis aperçu que certain pouvais, en étant exagéré, etre intéressant. j'ai donc tout scanné le plus proprement possible afin d'avoir des fichier exploitable si je me plantais, puis osus photoshop, je suis intervenu sur les réglages qui sont accessible accessible lors du scan (niveaux, contraste, luminosité). et voila ce que ça donne.

Je ne suis pas encore tout a fait convaincu par la mise en page mais le rendu est simpas. On dirait que le lycée (oui oui, c'est le LISA) est plongé sous l'eau. ça change du rose et des palmiers. J'en ai encore quelques une en rab mais elle ne sont pas mis en page.

ESP_08

Posté par Beliale à 14:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 mars 2008

Faust en couleur

encore un peu de mon chapelier fou.... prochainement, les recherches concernant une éventuelle femme

FAUST_04FAUST_05FAUST_06

Posté par Beliale à 14:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mars 2008

Orgue WIP

hop début de colo de l'orgue, reste les ombrage a faire et ça sera casi fini

Orgue_colo

Posté par Beliale à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2008

Orgue croquis 2

croquis définitif de mon Faust qui joue de l'orgue, reste plus qu'en en faire une version couleur

Orgue_cro

Posté par Beliale à 13:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 mars 2008

La Ronde de Nuit (Film)

Aujourd'hui j'inaugure une nouvelle section consacrée non plus a mon boulot mais au sortie culturel, lecture et autres trucs intéressant a découvrir et a voir. Donc pas d'image, pas de croquis, du moins, rien de moi.

On commence avec le film de Peter Greenaway "La Ronde de Nuit" que je suis allé voir Mardi soir au cinéma dans le cadre de nos cours de français.

Synopsis:

"1654, Amsterdam. Rembrandt se réveille en sursaut : il vient de rêver qu'il est aveugle. Ce cauchemar le replonge 12 ans en arrière, en 1642, alors qu'il travaille sur son oeuvre la plus célèbre, La Ronde de Nuit.

Alors que le peintre est au sommet de son art et de sa gloire, la milice des Mousquetaires d'Amsterdam lui demande un portrait de groupe. Malgré sa réticence face à ces soldats amateurs et fats ne cherchant qu'à se pavaner, Rembrandt accepte : sa femme Saskia est enceinte, et cette toile monumentale assurerait un futur stable à cet enfant longtemps désiré.

Mais le peintre a un mauvais pressentiment et sait déjà que cette toile ne sera pas qu'un simple portrait de groupe. Il ne sait pas peindre avec complaisance et pressent que ce tableau précipitera sa chute." (src: cinemovies)

Avis:

Ce film a été bien mal reçu par la presse, a subi nombre de critique que je trouve injustifées. J'ai beaucoup aprécié ce film, tant par la beautée des images que par l'histoire captivante de Rembrandt. Même s'il s'agit ici d'un fragment de biographie fictif, on a vraiment l'impression d'etre projeté plusieurs siècles en arrière, on entre dans l'intrigue, on essaye de comprendre et d'enquêter sur une affaire complexe en même temps que le peintre.

Autre détail vraiment louable, le choix des acteurs. La palme revient Martin Freeman, l'acteur principal qui joue un Rembrandt saisissant tant par le physique  que par les mimiques. On le croirait vraiment sortit d'un de ses autoportrait. On y croit, on s'y attache, presque a en tomber amoureux. Les autres acteurs aussi ont un bon jeu, mais c'est vraiment celui de Martin Freeman qui est le plus époustouflant. Si vous vous avez l'occasion de voir ce film, je vous conseils d'opter pour la VO qui ne rendra que mieux le jeux des acteurs.

Enfin, je critiquerai négativement sur quelques points tout de même, mais finalement, rien qui n'ai gaché pour ma part le plaisir de voir ce film. Certes, les images sont très belles, la lumière travaillée pour que chaque plan soit un tableau, mais tout est montré comme s'il s'agissait d'une pièce de théatre (c'en est une a la base). Les plan sont tous fixes et en deviennent parfois lassant, on a l'impression en fait que tout a été joué et tourné sur une immense scène. en somme, on va au cinéma non pour voir un film mais pour voir du théatre ce qui en irrite plus d'un.

Posté par Beliale à 06:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 mars 2008

Bannière graal prod

ça ne rentre absolument pas dans le cadre de mes études (encore que j'aurai pu en faire un projet pro). c'est une bannière web pour l'association bordealaise graal prod. je pense que vous en entendrez souvent parler sur ce blog vu que je risque fortement de m'occuper dune partie de leur comunication pour les festivals médiévaux de l'été ou ils interviennent

BAN

BAN_02

Posté par Beliale à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mars 2008

BD WIP

un petit avant gout de ce que pourra donner le rendu du sujet BD dont j'ai parlé hier

BD_WIP

Posté par Beliale à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2008

sujet BD en EP

Dernier sujet lancé il y a une semaine en cours d'expression plastique. il s'agit d'illustrer une petite illustrer une petite histoire de notre choix sans reprendre les codes BD abituelle. J'ai déjà fini la 1er phase du sujet, il me reste a faire les fond par infographie.

BD_01

BD_02

BD_03

Posté par Beliale à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 février 2008

croquis d'ambiance

Moi je dit vive les cour de philo pour dessinner. Pour une fois, je vous post vraiment un truc fait le jour meme.

c'est un petit dessin d'ambiance que je vais finaliser par la suite en illustration, peut etre ce week end si j'ai le temps. soit a la mano, a l'encre de chine soit a la tablet histoire d'expérimenter des truc que j'ai apris dans la semaine... peut etre meme les 2...

PS: au pasage le cours de philo était super intéressant et portait sur les éléments invariants commun a toute les société, le désir mimétique qui amméne la rivalité mimétique, qui ammène, la crise et donc la désignation d'un bouc émissaire. et que beaucoup de gens préfere connaitre l'injustice plutot que de la connaitre, d'ou la citation (euh... la par contre j'ai zappé le nom de l'auteur) "vaut-il mieux connaitre l'injustice que de la commettre?" Ca m'a bien inspiré pour mon histoire... prenez en de la graine.

FAUST_cro

Posté par Beliale à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 février 2008

Joker

Suite a une jeux débile de la taverne a bodeaux, je me suis vue dans l'obligation de me fournir une carte JOKER. n'ayant pas de jeux sous la main, je l'ai dessiné moi même

le dessin date d'il y a un peu plus d'un mois et je vients de faire le montage sous toshop
je ferai la couleur du personnage plus tard

JOKER

Posté par Beliale à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]