06 mars 2008

La Ronde de Nuit (Film)

Aujourd'hui j'inaugure une nouvelle section consacrée non plus a mon boulot mais au sortie culturel, lecture et autres trucs intéressant a découvrir et a voir. Donc pas d'image, pas de croquis, du moins, rien de moi.

On commence avec le film de Peter Greenaway "La Ronde de Nuit" que je suis allé voir Mardi soir au cinéma dans le cadre de nos cours de français.

Synopsis:

"1654, Amsterdam. Rembrandt se réveille en sursaut : il vient de rêver qu'il est aveugle. Ce cauchemar le replonge 12 ans en arrière, en 1642, alors qu'il travaille sur son oeuvre la plus célèbre, La Ronde de Nuit.

Alors que le peintre est au sommet de son art et de sa gloire, la milice des Mousquetaires d'Amsterdam lui demande un portrait de groupe. Malgré sa réticence face à ces soldats amateurs et fats ne cherchant qu'à se pavaner, Rembrandt accepte : sa femme Saskia est enceinte, et cette toile monumentale assurerait un futur stable à cet enfant longtemps désiré.

Mais le peintre a un mauvais pressentiment et sait déjà que cette toile ne sera pas qu'un simple portrait de groupe. Il ne sait pas peindre avec complaisance et pressent que ce tableau précipitera sa chute." (src: cinemovies)

Avis:

Ce film a été bien mal reçu par la presse, a subi nombre de critique que je trouve injustifées. J'ai beaucoup aprécié ce film, tant par la beautée des images que par l'histoire captivante de Rembrandt. Même s'il s'agit ici d'un fragment de biographie fictif, on a vraiment l'impression d'etre projeté plusieurs siècles en arrière, on entre dans l'intrigue, on essaye de comprendre et d'enquêter sur une affaire complexe en même temps que le peintre.

Autre détail vraiment louable, le choix des acteurs. La palme revient Martin Freeman, l'acteur principal qui joue un Rembrandt saisissant tant par le physique  que par les mimiques. On le croirait vraiment sortit d'un de ses autoportrait. On y croit, on s'y attache, presque a en tomber amoureux. Les autres acteurs aussi ont un bon jeu, mais c'est vraiment celui de Martin Freeman qui est le plus époustouflant. Si vous vous avez l'occasion de voir ce film, je vous conseils d'opter pour la VO qui ne rendra que mieux le jeux des acteurs.

Enfin, je critiquerai négativement sur quelques points tout de même, mais finalement, rien qui n'ai gaché pour ma part le plaisir de voir ce film. Certes, les images sont très belles, la lumière travaillée pour que chaque plan soit un tableau, mais tout est montré comme s'il s'agissait d'une pièce de théatre (c'en est une a la base). Les plan sont tous fixes et en deviennent parfois lassant, on a l'impression en fait que tout a été joué et tourné sur une immense scène. en somme, on va au cinéma non pour voir un film mais pour voir du théatre ce qui en irrite plus d'un.

Posté par Beliale à 06:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La Ronde de Nuit (Film)

Nouveau commentaire